60ème anniversaire de l’attentat du 02 mai 1962 – Epal- Port d'Alger

60ème anniversaire de l’attentat du 02 mai 1962

Commémoration du 60ème
anniversaire de l’attentat du 02 mai 1962 de l’OAS contre les dockers du port
d’Alger.

Moments de grande
émotion en ce premier jour de l’Aid –El –Fitr

A l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de l’attentat du 02 Mai 1962 commis par l’OAS contre les dockers au centre d’embauche du port d’Alger, attentat qui a coûté la vie à des dizaines de dockers et qui a fait autant de blessés parmi les journaliers et les passants, l’Entreprise Portuaire d’Alger a organisé à la mémoire de ces victimes, une cérémonie de recueillement, le lundi 02 mai 2022 à 09 heures au niveau de la stèle du docker érigée en face de l’entrée du Grand Môle du port d’Alger. La cérémonie de recueillement a été marquée par des allocutions de bienvenue, la lecture de la Fatiha, suivie de prises de parole à la mémoire de ces martyrs, des dépôt de gerbes de fleurs .Comme de coutume, les sirènes des navires se trouvant en rade et à quai ont été actionnées pendant une minute, sur ordre de la capitainerie de l’EPAL et après accord de Monsieur le Wali d’Alger. Moments de grande émotion ce lundi 02 mai 2022 pour la commémoration du 60 eme anniversaire des 200 victimes du port d’Alger victimes des attentats meurtriers de l’OAS

 

C’était le 02 mai 1962, quelques mois seulement avant la proclamation de l’indépendance de l’Algérie que l’Organisation de l’Armée Secrète coloniale, adapte de la terre brulée a commis l’attentat le plus dévastateur de son histoire morbide .Des membres de la famille des défunts étaient la pour témoigner de l’engagement des disparus. Beaucoup d’entre eux se trouvaient dans un état de santé déclinant. Ce lundi, on a noté la présence du représentant du Ministre des Transports, de Madame la Wali déléguée de la Circonscription de Sidi M’Hamed, de Madame la Présidente de l’APC d’Alger Centre, du Secrétaire Général de l’UGTA, du représentant du Ministère de Moudjahiddines, le représentant du Groupe Serport, des membres des corps constitués ,du PDG de l’EPAL et du Président du Conseil Syndical ainsi que des cadres et travailleurs de l’Entreprise Portuaire d’Alger . Les allocutions du PDG de l’EPAL et du SG de l’UGTA ont fait ressortir les objectifs criminels de l’OAS dans sa vaine tentative de briser l’élan patriotique et la flamme révolutionnaire du algériens pour la lutte vers l’indépendance de la patrie. Qui sont les ennemis de l’OAS ? Le premier ennemi est le FLN : l’OAS est née en effet en affirmant continuer une lutte entamée dans les rangs de l’armée française ou de certains groupements politiques pour la défense d’une Algérie française menacée par le FLN. Face au souhait désormais manifeste du gouvernement français de se désengager en Algérie, scellé le mois précédent par un référendum sur l’auto-détermination, l’OAS est créée le 11 février 1961 à Madrid, dans l’Espagne franquiste. Ses initiateurs sont des activistes anti-indépendantistes proches de l’extrême droite, Pierre Lagaillarde et Jean-Jacques Susini, exilés à Madrid et rapidement rejoints par le général Raoul Salan Après la signature le 18 mars 1962 des accords d’Evian qui scellent l’indépendance, Salan lance « la guerre totale », marquée par de sanglants combats entre l’armée et l’OAS dans le quartier de Bab-el-Oued à Alger. Le 26 mars, la fusillade de la rue d’Isly fait 46 à 61 morts dans les rangs des Européens. En mars-avril 1962, l’arrestation de ses responsables décapite l’OAS mais les derniers extrémistes redoublent de violence. Salan est condamné à la détention à perpétuité, Jouhaud condamné à mort puis grâcié. Sa peine est commuée en détention à perpétuité. Ils seront amnistiés comme les autres dirigeants de l’OAS par le général de Gaulle en 1968. L’OAS poursuit une politique de la « terre brûlée », notamment les attentas contre les dockers du port d’Alger et l’incendie spectaculaire des citernes du port d’Oran en juin 1962. Les derniers commandos quittent l’Algérie début juillet, à la veille de l’indépendance. Ce lundi a été marqué par des souvenirs de ces sacrifices, moments de grand émoi sur la place du docker, retrouvailles entre parents des victimes, accolades avec les moudjahidines à la santé déclinante … Hommage aux valeureux martyrs de la cause nationale…Qu’ils reposent en paix.

1 Comment

  • bildpress
    27/09/2020

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magnaaliqua.

    Reply

Laisser un commentaire