Le nouveau règlement intérieur de l’EPAL présenté en septembre en Conseil de Direction

Une commission composée de juristes de l’entreprise travaille d’arrache pied sur le projet de règlement intérieur afin de l’enrichir et l’ajuster aux nouvelles normes de l’activité portuaire. Le Directeur Général  a désigné une commission ad hoc et l’a chargée de la révision, de l’enrichissement et de la mise à jour du projet de règlement intérieur. Elle est constituée des membres suivants :

MmeFerrah Djamila (DRHAG)

présidente,

Mme Zergoug Khalida (DRHAG) ,

MmeOukaci Nawel (DER),

MmeAbacha Souheila (DAJC),

M.Latreche Naoufel (DAJC)membre

M. Melouk Med Cherif (DRHAG)  chargé du secrétariat.

Depuis le 6 juillet 2017, la commission s’est attelée  à étudier les propositions avancées par les différentes directions pour  les traduire en dispositions réglementaires.

Ce nouveau texte de règlement doit répondre aux soucis et difficultés rencontrés dans la gestion des ressources humaines. Le règlement intérieur actuel, marqué par l’obsolescence, est en vigueur depuis 1991 et nécessite  donc une révision globale.  La remise du projet final au conseil de direction pour une dernière lecture avant approbation est prévu à la rentrée sociale de septembre 2017. La mouture du projet de règlement intérieur a été élaborée par une commission ad hoc installée en 2012. Elle est constituée des chefs de services administratifs des différentes  directions et des juristes relevant de la DRH. Le document de 91 articles fait l’objet de lecture, correction et réécriture afin de l’améliorer et lui conférer un ancrage juridique. La commission veille à la formulation des dispositions et l’adaptation du texte à la législation en vigueur régissant le monde du travail dans les entreprises.

 

Lardjane Amar Directeur des ressources humaines

« Nous allons vers un règlement intérieur adéquat et fiable »

Le projet de texte du nouveau règlement intérieur régissant les relations de travail au sein de l’EPAL vise à répondre efficacement aux besoins de la gestion à tous les niveaux, dont l’actuel texte ne les prend pas en charge, précise Mr Amar Lardjane, Directeur des Ressources Humaines.  « Actuellement, ce règlement nécessite des améliorations et des modifications, pour qu’il soit fiable et en harmonie avec les mutations que connaissent l’entreprise et le monde de travail depuis plus de deux décennies ». Le DRH tient à préciser que des difficultés sont apparues, notamment avec l’élargissement de l’utilisation des nouvelles technologies de la communication et l’informatisation des structures, ce qui nécessite une assise juridique interne adéquate. Le règlement intérieur en vigueur depuis 1992 est quasiment dépassé, d’où l’obligation de l’enrichir et l’adapter à la situation actuelle. Parmi les orientations qu’exigent des dispositions précises, on notera celui des cas de discipline dans le travail. Le DRH rappelle que depuis deux ans, l’idée de modification du RI est née, et la direction générale est déterminée à concrétiser ce projet. Une commission comprenant des juristes de l’EPAL travaille sur le nouveau texte afin de finaliser le projet dans les délais. Les différentes directions de l’entreprise ont avancé  des propositions dans le même sens. L’objectif final est de « consolider la stabilité et la prise en charge de l’ensemble des cas qui affectent les relations de travail. Ce nouveau règlement est un outil de gestion moderne, car il garantit une transparence qui rassure l’employeur et les travailleurs » estime M.Lardjane.

 

 


Localisation du port