Coopération Algéro-Néerlandaise dans le domaine portuaire.

Une délégation du Port d’Amsterdam effectue une visite de travail à l’Entreprise Portuaire d’Alger

Une délégation du Port d’Amsterdam effectue une visite de travail à l’Entreprise Portuaire d’Alger le mardi 27 novembre 2018 entrant dans la mise en œuvre du mémorandum de coopération signé ente les deux organismes en juillet 2016 portant sur le développement des relations bilatérales dans le domaine maritime et portuaire.
La délégation Néerlandaise, conduite par Daniel Stork, ambassadeur adjoint du Royaume de Hollande à Alger, comprenait deux experts du port d’Amsterdam MM. Ab Cherribi , Directeur des affaires publiques du port d’Amsterdam, et Roel de van der Schueren, Chef de projet chez Poal.
Le programme de cette visite a d’abord conduit la délégation et le Directeur Général de l’EPAL au siège de la wilaya d’Alger pour un premier contact avec le représentant du wali .L’entretien a porté sur les grands aménagements de la Capitale à l’horizon 2030 au cœur desquels une partie du port d’Alger figure dans le processus de transformation en zones touristiques.
Le port d’Amsterdam va apporter son expertise dans ce domaine en ce sens qu’il a subi, de par son histoire, des conversions profondes qui l’ont conduit à une double vocation : essor touristique et développement commercial. En chiffres, cela donne un taux de traitement de100 millions de tonnes par an et prés de 7 milliards de dollars de valeur ajoutée.
La séance de travail tenue à la Direction Générale de l’EPAL avec le Directeur Général, Mohammed Larbi, les cadres de l’entreprise, le Directeur Régional des Douanes et le Directeur technique du Laboratoire d’Etudes Maritime a concerné entre autres, le diagnostic de la chaine logistique, les questions inhérentes au trafic maritime, la formation dans le domaine maritime, la digitalisation des services douaniers, les mouvements des passagers via la gare maritime…
Une sortie sur le terrain à la nouvelle gare maritime, au parc visite, puis chez le partenaire DPWorld,et enfin à la salle des mouvements des navires au niveau de la Direction Capitainerie a montré aux experts du port d’Amsterdam plusieurs aspects :
• l’état de développement du port d’Alger,
• le niveau d’implémentation des techniques informatiques dans toute la chaine de traitement des marchandises et du contrôle des navires,
• la très bonne coordination existante entre les services de douanes et ceux de l’EPAL, en amont et en aval du processus du trafic conteneurs et voyageurs,
• la volonté de l’EPAL à tout mettre en œuvre pour engager le partenariat avec le port d’Amsterdam sur des bases pérennes en profitant du savoir faire de la partie Néerlandaise en termes de management des ressources humaines, de modernisation des méthodes de traitement des conteneurs et de dématérialisation des documents .Cette volonté est également partagée par le port d’Amsterdam.

Autres images: 

Les Unes du port

/