Commémoration du 12e anniversaire des naufrages des navires Béchar et Batna (13/11/2016)

Commémoration du 12e anniversaire des naufrages des navires Béchar et Batna (13/11/2016)
Les entreprises du secteur maritime et portuaire ont commémoré le 13 novembre 2016 le 12eme anniversaire du naufrage des deux bateaux de marchandises Bechar et Batna de la CNAN au cours duquel on a enregistré de nombreuses victimes. Dépôts de gerbes de fleurs, observation d’une minute silence ont sanctionné cette journée commémoration au cours de laquelle les PDG de CNAN group et de l’EPAL ont rappelé les conditions dans lesquelles ce drame a eu lieu.
Que s’est-il passé ce 13 novembre 2004?
Rappel des faits. Durant la nuit du 13 au 14 novembre 2004, la veille de l’Aid el Fitr, deux navires de marchandises « Bechar » et « Batna » sont pris dans une tempête de grande intensité. Ce jour là, les vents violents emportaient tout sur leur passage, la mer était démontée .Les vagues dépassaient la hauteur de dix mètres .La violence des flots sur les navires leur a fait rompre les amarres. A commencer par le « Bechar », navire céréalier, qui se trouvait en rade au port d’Alger.
Le bateau, incapable de faire remonter ses ancres par absence d’électricité
va s'échouer sur les enrochements de la jetée Kheireddine. A son bord, 18 membres de l'équipage, parmi lesquels deux marins ont pu être sauvés dans des conditions extrêmement difficiles, trois corps ont été repêchés, alors que treize marins sont portés disparus.
Une autre victime est à déplorer. Il s’agit d’un marin d’un remorqueur de l’EPAL qui à succombé a ses blessures à la suite d’une de ses tentatives d’accroche de l’amarre au navire en détresse.
Le vraquier Batna, a été quant à lui violemment emporté par la houle et les rafales de vent sur les rochers des Sablettes, à l'est du port d'Alger. C’est là que ce navire va s’échouer sans enregistrer de perte humaine.
A la suite de ce drame, une large opération de recherche est lancée par les équipes de secours composées des gardes-côtes, de la marine nationale, de la Protection civile et des services de l'Epal pour retrouver les marins disparus .En vain…


Localisation du port