Clôture saison estivale.

Trois mois de mobilisation non stop au service des voyageurs, la gare maritime d’Alger va enfin respirer

Fin de saison d’été  à  la gare maritime d’Alger : la saison 2017 touche à sa fin et c’est avec un sentiment du travail accompli avec efficacité que le staff de l’EPAL à la gare maritime  a clôturé cette période de rush. Cette saison estivale,  qui a débuté au mois de juin  a donc fermé ses portes avec la rentrée sociale.

L’Epal  a honoré son défi et gagné son challenge : celui de la gestion optimale et qualitative de la saison estivale 2017.160 mille passagers débarqués et embarqués, 60 mille véhicules traités pour 84 escales de navires enregistrés sur les quais du port d’Alger. C’était énorme  dans cette enceinte qui commence à se  faire étriquée  en attendant la réception de la nouvelle gare maritime  d’Alger et sa mise en servie pour 2018.  Les services mobilisés prés de trois mois sans interruption ont réalisé   un travail colossal sur le terrain : EPAL, Police, Douanes, Protection civile, Médecins, toutes ces ressources étaient quasi engagées autour de la mission de traitement de milliers de passagers et de véhicules. La tache n’est pas facile, il faut l’avouer, surtout quand dans certaines journées, le mercure affichait  40 degrés à l’ombre sur 24h ! Les propos recueillis auprès de ceux qui ont sué pour une bonne maitrise des conditions de traitement des passagers et auto passagers  font référence au « respect d’une mission au service des citoyens ».  Globalement, les services de police et de la douane n’ont pas eu à traiter des affaires délicates à  la gare maritime. Comme ils le font habituellement sur d’autres territoires.  A Mostaganem et à Bejaia , on a enregistré également des rushs de passagers en cette saison estivale , mais comme les procédures de facilitations initiées par l’Etat étaient partout en vigueur au niveau des frontières, le gain de temps  et d’assistance  ont été les éléments clés  de traitements rapides des voyageurs et de leurs familles. Y compris au moment des pics d’arrivées et de départs. La liaison maritime régulière entre Mostaganem et Valence (Espagne), assurée régulièrement par la compagnie nationale, Algérie Ferries , et espagnole, Balearia, est très fréquentée par les nationaux résidents et ceux établis en France. Une année après sa mise en service, elle est devenue une desserte privilégiée pour beaucoup de voyageurs issus de l’ouest, du centre et même de l’est du pays, comme nous avons pu le constater lors de notre récente traversée. Nombre d’entre eux sont des familles algériennes, qui se rendent chaque année sur les côtes espagnoles pour les vacances d’été, notamment à Valence, Benidorm, Barcelone et Alicante.

M.Serir, responsable de la structure:

«Nous avons été présents aux cotés des voyageurs,

et avions veillé à ce qu’ils ne manquent de rien »

 

► Comment avez-vous vécu cette saison sur le plan de la gestion du rush passagers/véhicules ?

Cette année la saison estivale fut pour nous difficile par rapport aux années précédentes à cause du décalage du mois sacré de ramadan, ce qui a élargi la période de la saison de juin jusqu’à septembre. On a subi le rush arrivée dès le début du mois de ramadan et maintenant nous sommes en pleins rush départ qui est encore  plus difficile à gérer. Nos journées débutent très tôt le matin et se terminent tard la nuit. Les voyageurs sont pressés de rentrer,  ce qui nous met dans des situations où le bateau est programmé  à 14h  et les passagers sont déjà sur place depuis 4h du matin.  Pour effectuer  les formalités et être parmi les premiers à  décrocher  les meilleures places véhicules. Nous sommes présents à leurs cotés, et  nous veillons à ce qu’ils ne manquent de rien.  Nous leur apportons aide, soutiens et renseignements.  Les voyageurs sont assistés par nos hôtesses pour les aides d’usages.  Nous veillons également au bon entretien permanent de nos locaux et espaces dédiés aux voyageurs. A l’arrivée des t-shirts et casquettes aux couleurs de l’EPAL sont distribués. Il faut savoir qu’en saison estivale, nous avions des arrivées/départ  jour et nuit et cela 7/7 jours et au minimum 1 bateau  par jour.

►Les mesures de facilitations induites par l’état ont-elles facilité vos missions de gestion ?

Les facilitations mises en œuvre par les services de la gare maritime/police/douanes nous ont été bénéfiques et nous ont beaucoup aidés à alléger le temps de débarquement en ce qui concerne les arrivées, mais pas pour les départs. Parce que les départs ne posent pas de grosses difficultés

►Quelles sont les contraintes que vous avez vécues durant cette période estivale ?

Les retards des navires pour différentes raisons, surtout les navires de la compagnie française, ce qui nous a causé beaucoup de problèmes et de désagréments pour les passagers. Mais toutes les autres contraintes ont été levées entre l’EPAL, l’ENTMV, les services de DOUANES et la POLICE.

Achouri  Boudjemâa, Directeur de la Sécurité Interne

« Une saison estivale réussie sur tous les plans »

La saison estivale a connu une réussite sur tous les plans, a déclaré le Directeur de la SIE/PFSO de l’EPAL M. Achouri Boudjema. En qualité de représentant de l’EPAL et président du comité de sécurité restreint composé des différentes institutions du port d’Alger, il a tenu a préciser que «Durant toute la période estivale 2017, il a été question de veiller à la bonne exécution des procédures de facilitations instaurées par les pouvoirs publiques au profit des voyageurs, notamment les membres de la communauté  algérienne  établie à l’étranger».

Dans ce cadre, un ensemble de facilitations qualitatives ont été mises en œuvre au niveau de la gare maritime du port d’Alger, tels que le couloir vert, la prise en charge des bagages, la salle aménagée pour les femmes accompagnées de bébés, la cafétéria et les services qui mettent le voyageur dans de bonnes conditions.  La sécurité des passagers et leurs bagages est un souci permanent chez les agents de l’EPAL, d’où les efforts de vigilance constatés  chaque jour et à chaque instant. Cette saison, des résultats positifs ont été enregistrés auprès des passagers qui ont exprimé leur totale satisfaction quant à l’accueil et l’accompagnement dés l’accostage du navire jusqu'à la sortie. Des délais de passage record ont été réalisés (5 minutes pour les passagers et moins de deux heures pour les véhicules), sachant que les procédures douanières et policières se faisaient à bord du navire durant la traversée de la méditerranée, précise notre interlocuteur. Cet été, la gare maritime du port a tournée  à plein  régime  en traitant deux à trois navires jours entre l’arrivée et le départ.  Aussi, il a été mis à la disposition des voyageurs véhiculés, entrant au territoire national par bateau, un titre de passage en douane à bord du navire, fait savoir le même responsable. Les nationaux non-résidents en visite en Algérie devaient accomplir la procédure de passage en douane à bord du navire à l’arrivée mais également au départ, alors que les formalités de sortie du véhicule se faisaient auparavant au niveau de la gare maritime. Des brigades navigantes de douaniers ont été mobilisées à bord des navires en vue d’établir les déclarations des véhicules des passagers venant en Algérie. « Les voyageurs ont, généralement, 18 heures de traversée. Nous avons donc décidé qu’ils puissent faire les formalités nécessaires à bord du navire pour leur faire gagner du temps»,  a également tenu à mettre en exergue le fonctionnaire des Douanes. Voulant être de plus en plus proche du citoyen, la Direction générale des Douanes prône la pleine utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’instauration d’un contact permanent avec le public, en amplifiant notamment sa présence sur les réseaux sociaux Les équipes multidisciplinaires de l’entreprise portuaire d’Alger (service de la gare maritime) ont fourni les efforts nécessaires avec un professionnalisme conformément aux directives de la direction générale et les dispositions de la réglementation en vigueur. « Nous n’avons enregistré aucune réclamation » dira le responsable précisant que la bonne coordination avec les douanes et les services de la police a permis de mener le travail de bonnes conditions car l’intérêt du voyageur est au centre de toutes les démarches. La satisfaction des voyageurs qui se sont exprimé à plusieurs occasions le confirme. Les enseignements tirés de cette saison seront exploités dans l’avenir, sachant qu’il est attendu la réception de la nouvelle gare maritime aménagée et équipée. Cette infrastructure moderne permettra d’améliorer davantage les services. On en reparlera…

Chenouf Mehdi, gestionnaire  administratif :

« Notre équipe est comme une famille, ici tout le monde aide tout le monde, nous travaillons dans une bonne  ambiance au service du client.  On est opérationnel tout l’été  24h/24 et 7/7jrs afin de gérer les départs et arrivées des voyageurs dans les meilleures conditions possibles. Pour le staff de la gare maritime, il n’y a pas eu de répit. On était mobilisé H/24 »

Autres images: 

Localisation du port